traiter grippe naturellement
FORME ET BIEN-ÊTRE

Comment soigner la grippe naturellement : 12 remèdes simples

Des frissons, de la fièvre ou des maux de tête… Vous ressentez ces symptômes ? Plus de doutes, ce sont les premiers effets de la grippe. Il vous faut vous soigner, le paracétamol peut soulager vos douleurs, mais il existe de nombreux remèdes naturels parfois méconnus qui pourront vous aider à prévenir du virus de la grippe.

Tous les ans entre l’automne et l’hiver, la France est touchée par des épidémies de grippe. Souvent considéré comme non dangereux, ce virus qui se transmet facilement pose de nombreux problèmes chez les personnes les plus fragiles de la population telles que les personnes âgées. De nombreux décès ou complications sont recensés chaque année par l’agence santé France.

Afin de limiter sa propagation, il est important d’éliminer le plus tôt possible ses symptômes. Découvrez 12 remèdes efficaces et naturels qui vont vous aider à lutter contre cette infection.

Rappel : même si Raymond Devos disait : «La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien.» il est fortement conseillé en cas de symptômes persistants de consulter votre médecin traitant !

Les tisanes et infusions qui agissent contre la grippe :

Tisane de saule blanc

Le saule blanc est composé d’acide salicylique que l’on retrouve dans son écorce, cet acide sert à lutter contre la fièvre (principal symptôme de la grippe).

À noter : lors d’un état grippal, la fièvre intervient très rapidement pendant les premières 24h, il est important de la surveiller. Au-delà dès 39°C, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous rapidement avec votre médecin traitant.

Recette de la tisane : dans une grande tasse d’eau (au moins 200 ml), ajoutez ½ cuillère à café d’écorce séchée de saule blanc puis portez à ébullition et laissez reposer 5 minutes.

Posologie : 2 à 3 tasses sont recommandées.

Attention : ne pas prendre cette tisane si vous êtes sous anticoagulants.

Tisane de cannelle au miel

La cannelle grâce à sa composition est considérée comme un analgésique naturel, mais aussi dispose de propriétés antibactériennes et désinfectantes. Concernant le miel, ses vertus antimicrobiennes sont maintenant largement reconnues.

À noter : l’association de ses deux composants permet à cette tisane de calmer rapidement les premiers symptômes d’un état grippal.

Recette de la tisane : faites bouillir de l’eau, puis dans une grande tasse mettez-y votre eau bien chaude avec une cuillerée de poudre de cannelle et laissez infuser le mélange pendant 5 à 10 minutes minimum. Filtrez si vous constatez qu’il y a trop de résidus, et ajoutez votre miel.

Posologie : 3 tasses par jour.

Attention : ne laissez pas totalement refroidir votre tisane, buvez-la encore bien chaude pour profiter au maximum de ses bienfaits.

Tisane de romarin

Le romarin est une plante aux propriétés stimulantes (flavonoïde) qui favorise votre digestion. Elle agit sur votre organisme afin d’éliminer les crampes digestives, les sensations de ballonnements ou de constipation, cette plante grâce à ses propriétés diurétiques permet de prévenir les rhumatismes.

À noter : l’apport des vertus du romarin permet à votre corps d’éliminer les toxines émises par le virus, mais aussi de drainer votre organisme, ce qui est essentiel pour une guérison totale.

Recette de la tisane : faites chauffer un grand volume d’eau, puis afin d’obtenir un meilleur goût, mélangez deux cuillères à café romarin séché, un peu de citron (vitamine C) et quelques fines tranches de gingembre. Laissez infuser et filtrez.

Posologie : buvez 2 à 3 tasses par jour de cette tisane pendant une semaine minimum.

Infusion d’échinacée

L’échinacée est une plante médicinale puissante permettant de réduire les symptômes d’un état grippal (maux de tête, écoulement nasal, congestion, etc.). Utilisée pour traiter les voies respiratoires et les voies urinaires, elle aide aussi à prévenir le rhume. Toutefois, il faut prendre en compte que son efficacité diminue à long terme.

À noter : en cas de maladie systémique (tuberculose, etc.) la prise d’infusion d’échinacée n’est pas recommandée, même chose pour les enfants sujets d’otites.

Recette de l’infusion : dans de l’eau bouillante, laissez infuser 1g de racines séchées pendant 5 à 10 minutes.

Posologie : 3 tasses par jour pendant une durée d’une semaine.

Infusion de sureau noir

De la famille des caprifoliceae, le sureau est reconnu pour améliorer le travail d’élimination de notre organisme et atténue les problèmes de voies respiratoires. Il est considéré comme un remède efficace contre la grippe.

À noter : dans les années 1990, une étude sur un groupe de patients touché par la grippe a montré une amélioration de la maladie en 2 jours avec les baies de sureau noir contre 6 jours avec un traitement de type placebo.

Recette de l’infusion : faire frémir de l’eau puis y ajouter 3 à 5 g de fleurs séchées et laisser infuser pendant 10 à 15 minutes.

Posologie : boire 3 à 5 tasses par jour suffit.

Infusion d’eucalyptus

Surnommées « arbre à fièvre », les feuilles d’eucalyptus sont composées d’une essence riche en eucalyptol ce qui leur donne des propriétés antiseptiques. Bénéfique pour soulager les inflammations des voies respiratoires, l’eucalyptus agit aussi contre la toux et les maux de gorge.

À noter : plante originaire de Tasmanie et d’Australie, les Aborigènes l’utilisaient déjà contre les fièvres et les infections.

Recette de l’infusion : 2 à 3 g de feuilles séchées dans 200 ml d’eau bouillante durant 10 min. Laissez infuser et filtrez.

Posologie : 2 tasses par jour.

Infusion de gingembre

Grâce à ses propriétés tonifiantes, le gingembre permet de stimuler le système immunitaire affecté en cas de grippe. Il aide à décongestionner le nez et à calmer les sensations de courbatures.

À noter : évitez d’utiliser la poudre de gingembre pour faire votre infusion, celle-ci semble beaucoup moins efficace.

Recette de l’infusion : préparez une racine de gingembre fraîche, coupez-la en fine tranche puis plongez-la dans de l’eau à feu doux pendant environ 25 minutes. Filtrez, vous pouvez y ajouter du miel qui renforcera ses propriétés et quelques gouttes de citron.

Posologie : 3 tasses par jour.

Les huiles essentielles pour lutter contre un état grippal

L’huile essentielle d’eucalyptus

Très efficace au niveau respiratoire (bronches encombrées) elle est cependant à éviter pour des personnes asthmatiques.

L’huile essentielle d’origan

Ces capacités sont de stimuler les défenses immunitaires et de donner de l’énergie. Riche en carvacrol, elle est considérée comme efficace dans l’action anti-infectieuse.

L’huile essentielle de laurier noble

Composées de divers alcool (monoterpénique), de nombreuses propriétés lui sont attribuées : antibactérienne, antifongique et antispasmodique.

L’huile essentielle de niaouli

Grâce à sa composition riche en eucalyptol, elle présente des vertus pour la partie traitement respiratoire.

Bonus : une recette de grog anti-infection

Pour finir cet article, nous vous donnons une recette de grog ayant fait des adeptes pour aider à vaincre le virus et autres microbes.

Recette : pendant 10 minutes, faites bouillir une grande tasse d’eau de 200 ml puis plongez-y une pincée de thym, 3 clous de girofle et un bâton de cannelle. Retirez du feu, ajoutez le jus d’un citron et sucrez la boisson avec du miel.

Filtrez-le tout et buvez le grog bien chaud!

Le saviez-vous ?

Pendant un état grippal, on vous recommande toujours de boire des boissons chaudes, car celles-ci augmentent votre transpiration ce qui favorise l’élimination des toxines du virus de la grippe par votre corps. Par le passé, il n’était pas rare d’entendre que l’alcool permettait lui aussi de favoriser la guérison, avec modération bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *